Le blog d’un instit en week-end ou en vacances…
Image aléatoire... Actualiser pour en voir d'autres !

Category — C’est pas drôle

Le prénom de nos mamans

Comme l’exige la tradition, j’accompagnais cette année mes petits élèves dans la réalisation de cartes pour la fête des Mères. Nous étions arrivés dans la phase un peu plus libre, où chaque enfant ajoutait un petit mot personnel pour sa maman.

La petite Célia était en train de me montrer son « Maman je t’aime » réalisé de sa plus belle écriture. Et puis là, mon petit Yanis vient me tirer le bas du T-shirt : « M’sieur, m’sieur… ». Je sens qu’il est dans son état d’excitation comme le jour où il a compris que 8 était la moitié de 16.

- M’sieur, m’sieur !

- Oui Yanis ?

- Ma mère… ma mère…

- Oui ?

- Ma Mère, elle s’appelle Maman !

Je n’ai pas pu faire autrement que de prendre mon air le plus surpris :

- Noooon ?! La mienne aussi !

Et Célia de compléter :

- Toutes les mamans s’appellent Maman !

J’aime la simplicité de ces découvertes quotidiennes.
Je ne sais pas si Yanis a été déçu ou non que d’autres mères portent le même nom que la sienne, mais j’imagine la tête de l’adulte qui lui demandera le nom de ses parents s’il se perd un jour sur la plage !

juillet 29, 2019   108 lectures   Aucun commentaire

Prends ma place, mon vieux !

Hier, j’étais debout dans une rame du métro parisien, avec ma valise et mon sac-à-dos.
Une place se libère, et là, une jeune fille, debout elle aussi, m’interpelle : “Monsieur, monsieur !”, en me montrant le siège vide.

Je lui souris et la remercie en lui indiquant que je vais bien et qu’elle peut s’y asseoir.

Mais au fond de moi, non, ça ne va pas : c’est la première fois qu’on me propose une place dans le métro. Je n’en tire qu’une seule conclusion : je vieillis !

Certes j’ai dépassé la quarantaine l’an dernier. Certes j’ai quelques mèches blanches qui se perdent dans mes cheveux bruns. Certes je commence à avoir une petite bedaine…
Mais diantre, me proposer de m’asseoir, moi qui venais de passer 1h30 assis dans le TGV !

Je sais bien que dans quelques dizaines d’années je pesterai sur ces jeunes de 40 ans qui ne se lèvent pas par respect pour l’ancêtre que je serai.
Je sais bien que la jeune fille d’hier était juste bien élevée et voulait bien faire…
Mais diantre, me proposer de m’assoir, comme ça, en public !

Sans compter que sur le livre qu’elle lisait, un tampon mentionnait “Saint Antoine”. Certainement ce genre d’institution privée qui apprend les trop bonnes manières à nos jeunes !

Vous l’aurez compris, je ris de tout ça, et je remercie cette aimable demoiselle d’avoir voulu prendre soin de mon arthrose naissante.

Ceci dit, la prochaine fois que vous voulez offrir une place à quelqu’un dans les transports en commun, posez-lui donc cette question :

“Monsieur / Madame, vous sentez-vous assez jeune pour que je garde ma place ou souhaitez-vous que je reste assis par courtoisie pour éviter la mention de votre grand âge ?”

Résultat assuré.

janvier 28, 2018   1 858 lectures   1 commentaire

Un Noir à la Maison Blanche ?

- Un Noir à la Maison Blanche ? [Read more →]

novembre 5, 2008   2 266 lectures   2 commentaires

Bonne nouvelle !

En image :

Avec au passage une erreur dans la syntaxe grammaticale de Facebook lorsqu’on lit de près…
Que voulez-vous, on s’amuse comme on peut quand il fait gris dehors ;-)

J’espère que chacun d’entre vous passe d’agréables vacances… Pour ma part, j’apprends doucement à réutiliser internet après un sevrage nécessaire !

août 7, 2008   2 273 lectures   2 commentaires

Allez les bleus !

Ce dimanche soir : les bleus d’Italie contre les bleus de France…

juillet 7, 2006   3 314 lectures   2 commentaires

Quelle est la couleur des cheveux de Sylvie ?

La scène se passe en hiver, à un carrefour.
Un camion s’arrête à un feu rouge.
Derrière lui s’arrête une voiture dont une dame sort précipitamment.

Elle vient frapper à la vitre de la cabine du camion et dit :
« Bonjour, je m’appelle Sylvie, je voulais vous dire que vous perdez votre marchandise sur la route ».
Mais le feu passe au vert et le chauffeur démarre sans répondre.

Au feu suivant, même scénario. La femme bondit de sa voiture et vient répéter au camionneur :
« Je m’appelle Sylvie, vous me reconnaissez ? Je vous dis que vous perdez votre chargement ».
Mais à nouveau, le feu passe au vert et le chauffeur démarre.

Au 3e feu, la courageuse dame revient à la charge :
« Je m’appelle Sylvie, vous perdez votre marchandise sur la route ».
Le chauffeur lui répond alors :
« Ecoutez, moi c’est André. C’est l’hiver et j’répands du sel sur la route, OK ?! ».

novembre 27, 2005   1 968 lectures   5 commentaires

Corsée ou décaféinée, la blague ?

C’est l’histoire d’un monsieur qui entre dans un café…

…et puis PLOUF !

août 31, 2005   2 563 lectures   30 commentaires