Le blog d’un instit en week-end ou en vacances…
Image aléatoire... Actualiser pour en voir d'autres !

Un petit air de complicité

Chaque vendredi, alors que la semaine se termine, une quarantaine d’enfants volontaires de l’école, du CE1 au CM2, participent à la chorale que j’essaie de mener avec les quelques compétences que je possède.

Il faut avouer que ça n’est pas toujours facile, ni pour eux, ni pour moi : c’est la fin de la semaine, la fatigue et l’envie de quitter l’école se font parfois sentir, et certains élèves préfèreraient devenir, le temps d’une heure, « bavardistes » plutôt que choristes…

Et pourtant, sur quelques instants, c’est pour moi un moment très égoïste d’heureuse complicité avec un groupe d’enfants.
Quelle satisfaction de voir une quarantaine d’yeux, scotchés sur le bout de mes doigts pour savoir avec quelle intensité il faudra interpréter la suite du chant ! Quel amusement de voir chaque élève se redresser sur un simple signe, ou ouvrir les yeux un peu plus grand sur une mimique, ou encore sourire pour donner un son beaucoup plus agréable !

J’espère simplement que les enfants prennent autant de plaisir à chanter que moi j’en prends à diriger…
Demain, je tente l’expérience avec 350 enfants, on verra si le plaisir est proportionnel à la quantité ;-)

6 commentaires

1 Je Rêve { 27.04.08 à 20:51 }

Je connais bien ce plaisir puisque je gère moi aussi la chorale de l’école, du haut de mes modestes compétences de non-musicienne (juste amatrice de chorale.) Par contre c’est toute l’école (des GS aux CM2 qui participent, et ce n’est pas facultatif du tout.)
Ces 80 paires d’yeux brillants concentrés et pendus à mes gestes…
ET quel bonheur (après le stress !), la représentation finale aux parents ! L’an passé nous avons pu chanter accompagnés par un orchestre philharmonique, c’était juste… exceptionnel. Pour eux comme pour moi. Grande expérience.
Bon chant, Jyaire, et vive la musique !
Mais comment ça, 350 enfants…???

2 JR { 27.04.08 à 21:42 }

Je vois donc que tu me comprends !

En fait, il y a 2 choses : une chorale de volontaires, une fois par semaine, et des « rencontres chantantes », auxquelles toute l’école participe (180 élèves, des moyens jusqu’aux CM2).
Et comme on fait ça avec une autre école, nous serons 350 demain pour la répétition générale.

Mais sincèrement, je pense qu’en ‘petit’ groupe, la complicité est plus forte…

3 Lidwine { 29.04.08 à 1:32 }

Tu vas tourner « les choristes II » pour avoir autant d’enfants ?! o_O

J’espère que tu as la vue large parce que pour regarder 350 paires d’yeux faut être entrainé quand même !!

J’ai envie de dire une chose : Viel Spass !!! x)

4 sylvette { 30.04.08 à 0:06 }

waouh ! Alors… quantité et plaisir en harmonie ?

5 JR { 30.04.08 à 19:27 }

Ah, eh bien le nombre, c’est fantastique ! Y’a vraiment quelque chose qui se dégage d’un groupe quand l’attention est là…
Et plus le courant passe, plus j’ai envie de faire le clown :-)

6 Caro { 01.05.08 à 17:12 }

Oh oh!
350….
Plus de message depuis…

Tu ne t’en es pas remis?